Une définition du Néolithique

Tout ce qui fait notre civilisation actuelle, est déjà en germe pendant le Néolithique.

Généralement, le Néolithique est conçu et présenté comme une partie intégrante, la dernière, de la Préhistoire. Et dans l’imaginaire collectif, la Préhistoire s’apparente souvent à des espèces « d’hommes singes » vivant dans des grottes et mangeant de la viande crue à longueur de journée comme dans « la Guerre du Feu ».

Le Néolithique, c’est plutôt des villages et même de petites villes, des fortifications, des monuments parfois gigantesques, des sépultures qui le sont tout autant, une statuaire de grande taille…

Derrière ces constructions, c’est la sédentarité, c’est-à-dire l’habitat permanent, c’est une économie de production qui sera de mieux en mieux gérée (l’agriculture et l’élevage), c’est une série d’innovations comme la céramique, le polissage de la pierre, puis très rapidement la métallurgie du cuivre et de l’or.

Et encore derrière, en filigrane, c’est l’apparition du stockage, des excédents et donc de certaines formes de richesse, des changements sociaux importants, avec une hiérarchisation des sociétés, de modifications très importantes dans les rites et donc probablement dans les religions, avec l’apparition de monuments dédiés et peut-être de clergés, c’est aussi des explorations toujours plus lointaines, des colonisations, des alliances, des guerres, des réseaux d’échange à longue distance et l’accumulation d’encore plus de richesses.

Une définition du Néolithique.

Le Néolithique, c’est un stade technique plus qu’une période chronologique puisque cela ne se place pas exactement au même moment selon les régions du monde.

Ce stade technique est définit par 5 éléments principaux :

  • La domestication des plantes et l’agriculture
  • La domestication des animaux et l’élevage

Ces deux innovations vont entraîner d’autres ou plutôt être liées à d’autres, car il ne semble pas y avoir de mécanisme réel de causalité :

  • La première est la sédentarité, les hommes se fixent autour d’une « résidence principale » alors que les chasseurs collecteurs étaient par nature nomades, suivant les troupeaux. Le développement de l’agriculture va nécessiter de se fixer à proximité de ces champs et de former des hameaux puis de villages.
  • Une autre innovation importante est le développement de la céramique. La terre cuite va constituer le matériau de prédilection pour la fabrication de récipients qui sont nécessaires pour le stockage et la consommation de la nourriture.
  • Enfin, la nécessité d’aménager des champs amène à une autre innovation intéressante même si elle est secondaire par rapport aux autres, qui est le polissage de la pierre.

L’apparition de la métallurgie n’est pas un élément de définition du Néolithique. Même si cela se fera très rapidement dans certaines régions après la Néolithisation.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s